Page en cours de chargement

Electrofly  
BLACK OUT

* Dossiers en cours *
+ Les projets de la liste
+ Batteries
+ Conception
 -  Moteurs
+ Réducteurs
+ Turbines
+ Variateurs
+ Chargeurs
+ Equipements divers
+ Modèles
+ Tours de main
+ Pilotage
+ Divers

Les archives
+ Les projets de la liste
+ Les Batteries
+ La conception
+ Moteurs
+ Les variateurs
+ Notices de montage
+ Equipements divers
+ Modèles
+ Tours de main
+ Revues de presse
+ Divers

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne


Moteurs - Historique LRK

Les moteurs a rotor externe existent depuis très longtemps (à l'échelle de l'informatique!!!) j'ai étudié des systèmes de refroidissement divers et variés pour des composants électroniques chez IBM (air forcé, liquide à l'ébullition, liquide sous pression, conductivité pure et hélium...) et à l'époque j'utilisais des ventilos axiaux Papst et Etri qui ont dû être parmi les premiers à utiliser cette technologie. C'est sûr que pour des ventilos axiaux (ou centrifuges d'ailleurs...), le fait de monter l'hélice directement sur le rotor présente énormément d'avantages en termes de simplicité, épaisseur, couple, poids...

Pour rappel: un moteur "LRK" des initiales des "inventeurs" est un moteur cumulant 2 caractéristiques distinctes dont aucun des trois L, R ou K n'est à l'origine - se sont éventuellement des "intégrateurs" mais cela reste à prouver, j'ai eu des protos de ventilos Etri qui présentaient des caractéristiques similaires dans les années 80 - bref un moteur "LRK" cumule deux caractéristiques:

1/ Il est à rotor externe, ce qui est courant depuis les années 70 dans beaucoup d'applications notamment la ventilation...
2/il utilise le principe de réduction magnétique qui était initialement basé sur un moteur à rotor interne de 14 pôles à aimants permanents et un stator de 12 pôles. C'est une étude de P.Zielinski et K.Schoepp d'une Université Polonaise (Institute of Electrical Machine Systems, Technical University of Wroclaw) qui est du domaine public.

Patrick(.Hoax) - 02/05


Ludwig RETZBACH, monsieur "R" de L,R et K ne dit pas autre chose que toi .... (quand il a présenté le concept dans le journal Elektro Modell il y a 2 ou 3 ans, il l'avait écrit ..).
- "Ça" existait déjà
- Le concept du champ tournant était Polonais (pour les ventilateurs pendus au plafond , apparemment)
Récemment "LR" expliquait dans un post qu'avant de faire cet article dans "EM" il avait écrit à tout les concepteurs allemands de moteurs électriques pour leur proposer .... il a essuyé un refus assorti d'un certain dédain apparemment ....

Seul la marque ACTRO qui faisait des "outrunners" déjà depuis plusieurs années a pris (ou bien "avait déjà ??" ) Retzbach comme conseiller.
Il a donc écrit son article de vulgarisation et avec ses amis "L" et "K", ils n'ont pas cherché à prendre de brevets ....

Pour les "nouveaux" de la liste, il est bon de rappeler que son article "construisez votre moteur électrique à fort couple" a provoqué une fabuleuse demande (où se procurer les aimants, les stators etc ....) et deux sociétés "amatrices" de modèle réduit mais toutes les deux oeuvrant dans un autre domaine que le modèle réduit (essentiellement la connectique et l'informatique) ont réagi en proposant des "morceaux de métal découpé pour faire des kits de moteur" ainsi que des aimants et puis se sont mises à construire des moteurs tous faits ... c'est ainsi que sont apparues FLYWARE et TORCMAN .... avec le premier "plus industriel" et le second plus
"customising"Jean-Luc B - 02/05


Date de création : 24/02/2005 @ 14:28
Dernière modification : 20/11/2005 @ 00:14
Catégorie : Moteurs
Page lue 7730 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


react.gifRéactions à cet article


Réaction n°4 

par Jean Luc Boutillon le 06/05/2006 @ 13:54

Ludwig Retzbach avait effectivement écrit au début que leur idée n'était pas nouvelle et avait entre autres été utilisée par des Polonais pour fabriquer des ventilateurs de plafond ...

Quant à savoir s'il s'agit des personnes citées nous en laisserons la responsabilité à la "réaction 5" ... mais tout ça n'est que de l'histoire

Jean-Luc


Réaction n°5 

par czeslawkusnierek le 06/05/2006 @ 00:23

eine fantastische Idee von P.Zielinski und K.Schoepp aus Breslau (dzisiaj Wroclaw- Politechnika Wroclawska)


Réaction n°2 

par Guy R le 20/05/2005 @ 22:33

Curieuse, en tous cas, la réaction n° 1. Le fait que 6 des 12 dents du stator soient bobinés n'a pas de rapport avec le "principe" LRK, mais est seulement une solution pour rendre le bobinage par des amateurs plus aisé. D'ailleurs Ludwig Retzbach l'explique bien dans l'article que j'ai envoyé la semaine dernière à JLB, montrant que sur le même moteur, essais et graphes à l'appui, le rendement était bien meilleur lorsque toutes les dents du stator étaient bobinées.
 
Quant à l'effet de démultiplication lié au nombre de pôles du rotor, il vaut mieux relire les articles de Ludwig Retzbach ou le rapport polonais (qui est, si je me souviens bien, disponible aussi en
anglais) pour ne pas commettre ce genre d'affirmations fantaisistes.

Guy R.


Réaction n°1 

par Claudelec le 20/05/2005 @ 22:32

La particularité des moteurs LRK est particulièrement située dans le bobinage du stator dont 6 seulement des 12 pôles sont bobinés dans les moteurs d'origine. Ceci n'etait pas le cas avec les moteurs à rotor externes plus standard avec 4n pôles au rotor pour 3n pôle au stator, avec tous les pôles stator bobinés.
L'effet de "démultiplication" est lui uniquement lié au nombre de pôles du rotor: 7 pour 14 pôles, 6 pour 12, 5 pour 10 etc.



******* Spécial ! *******

Recherche





Préférences

 Nombre de membres 237 membres


Utilisateurs en ligne

( personne )

^ Haut ^

FREE, la liberté n'a pas de prix !modelisme-com.jpg

  Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.08 seconde